Costa Rica 2ème partie – Parc nationaux des volcans Poas and Arenal.

Le Poás est un stratovolcan du Costa Rica. Très actif, il a connu au moins 39 épisodes éruptifs depuis 1828. Il connaît actuellement une activité moyenne (fumerolles, éruptions phréatiques). Situé à 37 km au nord-ouest de la capitale San José, ce volcan culmine à 2 708 m d’altitude. Il est intégré dans le parc national du volcan Poás (Parque Nacional Volcán Poás). Son cratère principal héberge aujourd’hui un lac acide qui dégage régulièrement des vapeurs sulfurées toxiques.

Ce stratovolcan présente plusieurs caldeiras érodées, des cônes volcaniques, et trois cratères alignés, dont deux contiennent des lacs de cratère. Le cratère principal mesure environ deux kilomètres de diamètre et est profond de 300 mètres. Les eaux du lac de couleur verte qui en occupe le fond (la Laguna Caliente) sont très acides (pH < 1), sulfureuses et chaudes (jusqu’à 85 °C). Sur les pentes internes de ce cratère, on peut observer les dégagements des fumerolles de soufre. L’autre cratère, appelé Botos, présente un lac d’eau froide (Laguna Botos) connecté avec le Rio Angel, lui-même affluent du Rio Sarapiqui (Wikipedia).

La vidéo HD:

Et l’article…

Arrivée à San José et nuit à l’hôtel Fleur de Lyss, charmant petit hôtel de style colonial, situé en plein centre ville.

Départ le lendemain matin pour le volcan Poas, à deux heures de route de San José. Le bord du cratère est facile d’accès. 20 minutes à pied, sur un sentier goudronné, suffisent à se retrouver dans les vapeurs de souffre. La principale difficulté est la météo. Le sommet du volcan est constamment dans la brume et mieux vaut s’y rendre tôt le matin.

Route vers le volcan Arenal, traversée de la cordillière centrale et arrivée à la petite ville de La Fortuna située au pied du volcan.

L’Arenal, aussi appelé cerro Arenal, est un volcan du Costa Rica ayant une forme conique quasiment symétrique. Plus jeune volcan du Costa Rica, il était en éruption du 29 juillet 1968 à décembre 2010.

Culminant à 1’670 mètres d’altitude soit 1’100 mètres au-dessus de la plaine environnante, l’Arenal a la forme d’une montagne conique dont les flancs aux pentes régulières offrent un profil quasiment symétrique. C’est un des 10 volcans les plus actifs au monde.

La rue centrale avec l’Arenal au fond.

Nuit à l’hôtel « Lomas Del Volcan » situé au pied du flanc sud.

Visite de la région et de la magnifique cascade de La Fortuna.

Vue de l’Arenal depuis le nord, le long d’une piste longeant le lac et s’enfonçant dans la jungle en direction de Monteverde.

Les villageois recyclent le papier pour la création de masques de carnaval.

1

De nombreux animaux sauvages sont fréquemment blessés en traversant les routes. Un dispensaire s’occupe de les soigner.

En route pour le nord et nuit chez l’habitant à San Teresa de Curtis. On a mis plus de 2 heures pour trouver la maison, complètement isolée dans la forêt. Nos hôtes sont très accueillants  et nous font visiter les alentours qui regorgent des fameuses grenouilles Dendrobates.

Grenouille Dendrobate « Fraise ». Deux centimètres de long et assez de poison pour tuer 10 hommes !

Autre espèce de Dendrobate, beaucoup plus grosse et tout autant toxique. Elles pullulent à cette endroit.

Grenouille verte arboricole. aucun danger. De jour, elle adopte cette posture de camouflage, même les yeux (rouge) sont dotés d’un grillage masquant leur couleur vive. Les pattes, également rouges, sont soigneusement cachées sous le corps.

La même mais en position « nuit ». On l’a réveillée pour qu’elle prenne la pose.

La suite du voyage dans le prochain article: Costa Rica – Parc national de Cano Negro.

Planetphoto.ch, mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *