Costa Rica 1ère partie – Parc national de Tortuguero

Le parc national de Tortuguero est un parc national situé dans la province de Limón au Costa Rica.

Le parc compte une incroyable variété biologique grâce à l’existence à l’intérieur de la réserve de onze habitations différentes, incluant la forêt humide, les marais, les plages, et les lagons. Le site est situé dans un climat tropical, où il fait très humide et où l’on compte 6300 mm de pluie par an.

Le parc se situe sur la côte Caribéenne fréquentée par des dauphins, où ses plages sont le lieu de nid pour les tortues de mer, telles que les tortues imbriquées, les tortues caouannes,, tortues verte et les tortues luth. Les rivières internes au parc sont le lieu de vie de populations fragiles des lamantins, mais aussi des caïmans, des crocodiles et des lépisostes qui sont considérés comme fossile vivant. Les forêts sont le lieu de vie des jaguars, des paresseux. Les lézards et les grenouilles empoisonnées habitent aussi cet endroit, ainsi que 375 espèces d’oiseaux incluant les Alcedinidae, les Ramphastidae, les Grand Hérons, les paons, et les perroquets. Il y a plus de 400 espèces d’arbres et approximativement 2,200 d’espèces de plantes.

L’entrée du parc est accessible à partir du centre de Cuatro Esquinas center dans le village de Tortuguero, dans la partie nord du parc. À partir de ce point, le visiteur dispose de différents chemins: trois pistes aquatiques et une piste par les chemins. La piste de randonnée est appelée Gavilan Trail et mesure 1920 mètres de long. Les trois pistes aquatiques sont Harold (la plus connue), Mora, et Chiquero (Wikipedia).

La vidéo HD sur ce magnifique parc

 

Et l’article…

Puerto Limon – On charge les bagages et en route en direction du Mawamba lodge à 3h30 de bateau à travers la jungle, le long du Rio Tortuguero.

En raison de la saison sèche, la rivière est parfois difficilement praticable et les barques raclent le fond fréquemment.

 

Crocodile se réchauffant au soleil. Tortuguero compte également un grand nombre de caïmans mais les deux espèces ne cohabitent pas. Le premier se délecte volontiers du deuxième. Les crocodiles sont dangereux pour l’homme contrairement aux caïmans qui en ont peur.

Martin pêcheur.

Vautour.

Grande aigrette

Cormoran séchant son plumage au soleil.

La rivière perdue dans une végétation luxuriante rejoint maintenant le canal principal, parallèle à la mer.

L’herbe est rare…

Mawamba lodge. D’un côté le canal et sa jungle, de l’autre, la mer et sa plage à perte de vue, refuge de ponte des tortues marines.

Famille de singe hurleur. A écouter dans la Vidéo HD sur Tortuguero.

Singe araignée.

 

Au lever du jour, visite du parc en bateau.

Héron.

Martin pêcheur à ventre roux.

Les paresseux peuvent rester une semaine perchés dans leur arbre à 30 m et ne descendre que pour faire leurs besoins.

Cormoran.

Héron en chasse.

Singe capucin.

Caïman.

Si quelqu’un connaît son nom…

Les loutres sont difficiles à voir dans les dédales de canaux.

Les grenouilles arboricoles passent le plus clair de leur temps dans les arbres et ne descendent que pour la reproduction.

L’Iguane vert (Iguana iguana), parfois appelé Iguane commun, est une grande espèce de lézards arboricoles et herbivores du genre Iguana originaire d’Amérique du Sud et Centrale. L’adulte mesure environ 1,5 m de la tête à la queue, et certains spécimens peuvent atteindre les 2 m et peser 5 kg, ce qui en fait le plus imposant des iguanes (Wikipedia).

Lézard vert.

Libellule.

Caïman.

Singe araignée.

Singe capucin.

Grand calao.

Canal principal.

 

La suite du voyage dans le prochain article: Costa Rica – Parc nationaux des volcans Poas and Arenal.

 

Planetphoto.ch, mars 2012.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *